Même si vous ne cherchez pas à évoluer en externe, avoir un profil Linkedin à jour et un minimum développé, peut avoir son importance. Je vous dis pourquoi dans cet article et je vous livre les 10 ajustements minimum à faire.

Pourquoi ?

Parce qu’avoir un profil Linkedin vous permet d’appartenir à un réseau professionnel considéré comme incontournable aujourd’hui. Il vous donne accès à une multitude de personnes, de groupes de professionnels, de sujets divers et variés, d’articles… de candidats si vous souhaitez recruter. 

Parce que même si vous n’êtes pas en recherche active aujourd’hui, vous pouvez l’être demain! Tisser un réseau qualifié de personnes que vous connaissez, que vous avez rencontrées, qui sont en lien avec votre activité est quelque chose qui se fait au fil de l’eau.

Parce que c’est dommage de se priver d’opportunités. Cela n’engage en rien d’être repérable par les chasseurs de tête. Au pire, être contacté vous permettra de savoir sur quels types de postes vous pouvez intéresser d’autres entreprises, pour quelles compétences, et à quelle niveau de rémunération.

Parce que vous avez sûrement des échanges avec des clients ? Vous vous doutez qu’avant de vous rencontrer, ils vont aller voir « votre tête », « qui vous êtes », « ce que vous avez fait »… Et en termes de représentation (pour vous ou votre entreprise), autant que votre profil soit à jour et à votre avantage non ?

Bref, si vous vous dites elle n’a pas tort, je vais le travailler quand même un peu

 

Voici au grand minimum ce qu’il vous faut faire :  

  1. Renseignez votre expérience actuelle. Et précisez au minimum votre titre, le lieu, et depuis quand vous êtes en poste.
  2. Pour les expériences précédentes, précisez vos responsabilités de façon globale. Préférez les phrases aux « bullets points ». Ne copiez-collez pas votre CV. Au contraire ! L’idéal est de vous positionner comme un expert dans votre domaine, pas comme un candidat.
  3. Enlevez tous les acronymes.
  4. Assurez-vous qu’en face de chaque expérience, le logo de l’entreprise apparaît bien. C’est plus concret pour les personnes qui consultent votre profil.
  5. Tissez un réseau « qualifié ». Acceptez ou invitez des personnes que vous connaissez, que vous avez rencontrées ou qui font sens par rapport à vos intérêts et/ou métier. Potentiellement, les sollicitations professionnelles seront plus adaptées.
  6. Par principe, ajoutez 2-3 chasseurs de tête dans vos contacts.
  7. Renseigner 10 compétences maximum et choisissez-les bien.
  8. Identifiez quelques groupes d’intérêts et abonnez-vous y. Vous êtes financier ? Ajoutez des groupes de CFO, cela vous permettra d’être en veille sur des sujets en lien avec votre métier, de pouvoir rentrer en contact directement avec les personnes du groupe, ou de vous faire identifier. Ajoutez le groupe de votre ancienne école s’il existe, suivez quelques entreprises et pourquoi pas des influenceurs dans votre domaine.
  9. Votre photo ! C’est un réseau professionnel donc ne mettez pas une photo de vous avec des lunettes de soleil… ou une photo trop ancienne. On doit pouvoir vous reconnaître aisément.
  10. La partie « résumé » est peut-être la partie la plus difficile à faire. Ça tombe bien, dans la mesure où vous n’êtes pas en recherche active, vous pouvez dans l’absolu ne rien renseigner !

 

Autres articles “carrière” pouvant vous intéresser :
Décisions de carrière : évaluer si le risque est jouable ou pas
Mobilité : votre DRH veut recevoir votre CV. Comment le mettre à jour au mieux et rapidement? 

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.