Aujourd’hui, à 45 ans, les feux des projecteurs sont moins sur vous, les possibilités de postes supérieurs sont plus restreintes et vous avez de nouveaux critères pour déterminer votre choix. Vous avez conscience de vos limites et de vos possibilités de carrière. Vous savez pertinemment que le prochain poste sera déterminant pour le reste de votre avenir professionnel. Vous vous trouvez dans un cycle professionnel dit de milieu de vie qui va conditionner la dernière partie de votre carrière. Je reviens sur les enjeux de ce tournant décisif de carrière et je vous explique comment tirer votre épingle du jeu.

Faire face à l’organisation pyramidale de votre entreprise

Vous avez gravi les échelons de votre carrière avec succès. Cependant, vous savez que la sélection pour les prochains postes sera beaucoup plus difficile. Vous êtes confronté aujourd’hui à l’effet “pyramidal” de l’organisation de votre entreprise. Vous vous rapprochez de plus en plus d’un sommet où les postes intéressants vont devenir de plus en plus rares. Par ailleurs, vous vous demandez si on vous les confiera ? Vous vous demandez aussi si c’est ce dont vous avez vraiment envie ? Fait non négligeable, les postes suivants “potentiels” requièrent une disponibilité encore plus grande que celle que vous connaissez déjà.

Aller plus loin ou avoir plus de sens ?

Dans tous les cas, vous avez besoin que cette prochaine opportunité ait du sens pour vous. Vous voulez pouvoir répondre clairement à la question suivante en vous levant le matin : « Pourquoi je le fais ? ». Vous voulez évoluer mais vous souhaitez conserver des missions où vous pourrez faire ce que vous aimez. C’est important pour rester motivé.

Faites vos jeux !

Vous avez l’impression que ce poste est en quelque sorte un pari. Un dernier « coup » à jouer ! Il va sécuriser la suite de votre carrière professionnelle. Alors vous vous posez les questions suivantes : Est-ce que je dois changer de société ou pas ? Est-ce que je fais le pari de partir au sein d’une plus petite entreprise ? Est-ce que je continue de progresser dans mon groupe et si oui de quelle façon ? Quelles sont mes garanties de progression si je reste ? Et si enfin, j’écoutais mon projet du cœur ? versus celui de la raison? 

Avoir peur de régresser

Une des craintes que vous exprimez est celle de régresser ou de vous tromper. En effet, les possibilités de postes qui s’offrent à vous par la suite ne sont pas nécessairement celles qui vous font le plus envie mais en même temps vous ne voulez pas stagner, ni prendre une position inférieure. Prendre des risques vous fait par ailleurs hésiter aussi.

Traverser le cycle du milieu de vie

Toutes les questions que vous vous posez sont normales et légitimes. Vous entamez un nouveau cycle professionnel qui est celui du « milieu de vie». Celui-ci est caractérisé par un besoin de prendre de recul sur les années à venir avec des nouveaux choix personnels et professionnels à faire. C’est une étape où l’on se demande en général :

  • Si le projet de carrière que l’on s’est fixé quelques années auparavant est toujours en accord avec son identité professionnelle.
  • S’il fait sens.
  • S’il correspond vraiment à nos désirs d’évolution.
  • S’il est réaliste avec nos motivations et nos contraintes nouvelles, et à venir.
  • Si nous avons raison de continuer à donner la priorité au “projet de la raison” plutôt qu’à celui “du cœur.

C’est une période propice à un travail structuré avec un professionnel pour identifier les habitudes, croyances et comportements qui étaient utiles dans le passé mais qui deviennent « limitants » pour le futur, et d’en adopter de nouveaux, plus adaptés à la réalité de votre vie et de votre projet pour la suite.

Pour en savoir plus sur les cycles professionnels, je vous invite à découvrir cet article.

Comment réussir ce tournant de carrière ?

> Faire preuve de créativité 

Votre objectif est souvent de devenir Directeur d’une entité après 40 ans, poste qui représente pour beaucoup d’entre vous le couronnement d’une première partie de carrière. Mais avez-vous pris le temps de réfléchir si ce poste vous convenait réellement ? S’il répondait à 200% à ce que vous voulez ? Peu de personnes mènent réellement cette réflexion.

De la même façon, si vous pensez que le management est un domaine dans lequel vous souhaitez vous développer, mais que vous sentez que l’entreprise n’est pas prête tout de suite à vous confier le poste que vous visez, je vous invite à faire preuve de créativité. Parfois, des projets intermédiaires, des missions spécifiques peuvent apporter une nouvelle corde à votre arc, vous permettre de rassurer sur une compétence… et vous rendront tout de suite beaucoup plus légitime pour obtenir le poste espéré. Ouvrez-vous à des missions connexes et acceptez une mobilité horizontale. Vous gagnerez en exposition, en visibilité et orienterez aussi votre évolution.

> Piloter sa carrière en Leader 

A certains moments, nous devons tous prendre cette posture afin d’atteindre nos objectifs. Vos périodes de mobilité sont des exemples parfaits. Parce que pour décrocher votre prochain poste, vous devrez typiquement :

  • Etre acteur de votre mobilité
  • Prendre les rênes pour rencontrer des personnes
  • Obtenir des entretiens et convaincre
  • Délivrer un message clair et percutant à vos interlocuteurs
  • Etre soutenu et suivi par votre réseau et hiérarchie
  • Prendre des risques en demandant des responsabilités ou un poste précis
  • Faire preuve de courage et de persévérance
  • Vous positionner dans une dynamique de co-construction avec l’entreprise
  • Etre visible : agir sous les feux des projecteurs
  • Assumer et incarner pleinement le poste que vous convoitez
  • Intégrer ces attributs vous permettra aussi de vous différencier des autres candidats !

En conclusion :

A partir de 45 ans, donner la bonne impulsion dans son entreprise ou amorcer une évolution en externe a du sens. C’est une période stratégique où s’offrir un temps de réflexion n’est pas simplement un luxe. C’est une nécessité.

N’hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressé par un accompagnement. Vous pouvez réserver un rendez-vous de 30 min ci-dessous. J’aurai plaisir à écouter vos besoins et à vous expliquer comment je peux vous accompagner.

Je planifie un rendez-vous

 

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous