Passé 40 ans, il est fréquent d’avoir envie d’un nouveau cap de carrière ou de retrouver un objectif long terme motivant et plein de sens. Mais comment l’identifier ? Et comment savoir si c’est le bon ? Sans cette clarté, vous ne pouvez pas « repartir » à l’action et construire la suite de votre parcours. Cette période inconfortable amène des doutes et des questions ; vous pouvez perdre confiance en votre potentiel ou vous sentir bloqué dans votre évolution professionnelle. Rassurez-vous, cette étape est surmontable ; elle sera même courte si vous arrivez à faire un vrai point professionnel et que vous menez une réflexion bien organisée. Dans cet article, je décrypte pour vous ce qui se joue à ce moment là, ce qui est difficile et je partage quelques conseils de méthodologie pour mener à bien votre réflexion salvatrice.

 

Ce qui se joue : 

L’envie de maîtriser votre destin

On entend parfois : « Lorsque l’on ne sait pas quelle direction prendre, toutes les directions sont bonnes … » : Si cela peut sembler vrai et zen en apparence, vous savez pertinemment que cela vous expose à un risque d’aliénation de votre destin. Quand vous ne décidez pas, quand vous ne savez pas ce que vous voulez, les autres décident pour vous d’une façon ou d’une autre. Vous vous retrouvez en réaction et non pas en action. Ce qui est précisément l’inverse de ce que vous voulez être ou faire d’un point de vue professionnel. Il est ici question de sécurité ou, dit autrement, d’employabilité ! Vous voulez « savoir vers quoi aller » pour reprendre les rênes de votre carrière.

 

Ce qui est difficile :

Les questions sans réponses

Vous voulez continuer à être motivé, continuer à apprendre, à progresser ; vous aimeriez ressentir comme au début de votre carrière l’envie de vous dépasser, avoir le sentiment d’être à la juste place, trouver du sens à votre travail. Mais … est-ce vraiment possible ? N’est ce pas utopique ? Et, est-ce vraiment ceci que vous cherchez ?

Vous avez bien une idée de prochain poste. Mais est ce bien crédible ? Est-ce faisable ? En êtes-vous capable ? Est-ce qu’on vous le confiera ? 

Vous savez que grâce à votre parcours et à vos responsabilités actuelles, vous pouvez tenir des postes avec encore plus d’enjeux. Mais est-ce vraiment ce dont vous avez envie aujourd’hui ? Pourquoi ? Quelles conclusions en tirer ?

Parfois encore, vous avez un projet du cœur qui refait surface à chacune de vos transitions.  Ou bien, vous avez envie de quelque chose de nouveau, de totalement différent, voir d’une reconversion. Faut-il considérer sérieusement ces options ? Est-ce des lubies ? Comment les évaluer ? Comment oser “y aller” ?

La solitude

Vous savez qu’il n’est pas possible de partager ces interrogations dans l’entreprise sans risquer d’être jugé ou sans semer le doute sur vous. Dans la sphère personnelle également, il est compliqué d’obtenir de l’aide, des réponses ou du recul ; vos proches ne connaissent pas toujours le contexte de votre entreprise ni les enjeux que vous pouvez vivre.

Vous êtes aussi seul face à vous-même ; l’objectivité sur votre parcours, vos compétences ou vos forces peut être biaisée. Il est facile de vous dévaloriser ou pire de vous surestimer. Ou bien encore, de rester sur vos anciens schémas, idées ou croyances limitantes.

Enfin, seul, la procrastination guette. Il est compliqué de s’imposer une discipline pour réfléchir à son avenir. Et en attendant, le temps passe…

 

Voici donc quelques conseils de méthodologie pour mener à bien votre réflexion et identifier votre prochain cap.

 

# 1 – Replongez-vous dans la totalité de votre parcours
C’est la clé. Il faut passer en revue l’ensemble de votre parcours et ne pas seulement vous focaliser sur l’expérience actuelle.
Demandez-vous ensuite pour chaque poste ce qui était attendu de vous, dans quel contexte vous avez eu à intervenir, ce que vous avez fait concrètement et les résultats apportés à l’entreprise. Soyez le plus objectif possible.
Observez les répétitions dans votre parcours, les analogies, les transitions entre vos postes. Faites remonter à la surface un maximum d’information puis mettez ensuite à l’écrit les éléments essentiels que vous retenez.

# 2 – Identifiez et classez ce que vous avez aimé et moins aimé
Dans ce poste, aimiez-vous le cadre, le poste en lui-même, le positionnement, le fait d’avoir une équipe ? Le style de management de votre chef ? L’international ? Auriez-vous préféré un contour de poste plus précis ? Avoir moins de déplacements ? Plus de poids dans les décisions ? Manquiez-vous d’autonomie ? Partagiez-vous les valeurs de l’entreprise ? Quid des possibilités d’évoluer ? De se développer ? Faites cette analyse avec votre regard d’aujourd’hui. Et déduisez-en ce à quoi vous tenez absolument, ce à quoi vous devez toujours être vigilant et ce qu’il vous manque.

# 3 – Analysez le fil conducteur de votre carrière
Demandez-vous si l’histoire que vous avez toujours communiquée était la bonne ? Si le fil conducteur qui s’est dessiné au fil de l’eau, que vous avez suivi ou cru suivre était le bon ? Au regard de quoi ? Demandez-vous s’il vous motive encore ? S’il vous projette assez loin ? Oui ? Non ? Pourquoi ? Existe-t-il une autre lecture possible ? Plus juste voire plus tactique ? Le seul fait de répondre à ces questions va ouvrir votre réflexion et commencer à faire émerger des idées pour la suite. Si elles ne sont pas nouvelles, ce n’est pas grave. Le principal ici est d’avoir envie de les creuser davantage.

# 4 – Ouvrez le champ des possibles
A ce stade, autorisez-vous à penser que tout est possible ! Dépassez vos croyances, vos peurs, laissez de côté les contraintes et imaginez que le prochain poste que vous aimeriez est bel et bien accessible. Puis posez-vous ces questions : « Qu’est-ce que cela m’apporterait d’important ? Quelle satisfaction j’en tirerai ?» Vous devriez sentir si vous êtes sur la bonne voie.

# 5 – Testez votre projet et raccrochez-le à la réalité
Vérifiez avec votre réseau proche si ce projet est réaliste et crédible. Renseignez-vous, échangez, confrontez vos idées et les étapes que vous imaginez. Ajustez-le, puis dessinez votre plan d’action.

 

Etre accompagné dans votre démarche pour être sûr de votre plan et aller plus vite

Si vous vous êtes reconnu dans cet article et que vous souhaitez être accompagné pour mener à bien cette réflexion, et dans un temps impartis, avec plaisir pour en discuter !
Mon accompagnement Orientation a été conçu spécifiquement pour vous aider à clarifier votre plan de carrière. Je travaille par ailleurs à distance pour vous apporter un maximum de flexibilité et vous accompagner où que vous soyez basé.

Voici le lien vers mon agenda pour planifier un rendez-vous (téléphonique ou zoom à votre convenance). J’aurai plaisir à écouter votre situation et à vous expliquer comment je travaille.

“Prendre le temps de se replonger dans son parcours et réfléchir à son projet de carrière est absolument bénéfique. Cette réflexion apporte de la clarté, de la motivation et permet inévitablement de prendre les bonnes décisions de carrière. Vous allez retrouver l’élan professionnel dont vous aviez besoin. Vous aurez la satisfaction d’avoir pris en main votre destin. Votre entourage professionnel et votre réseau seront sensibles à votre nouvelle dynamique ! Vous gagnerez en attractivité et en employabilité” : Témoignages clients

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous