Je partage avec vous l’histoire de Lionel, 42 ans, expatrié en Asie depuis plus de 6 ans pour un grand groupe Pharmaceutique. Je suis certaine que celle-ci parlera à beaucoup… Les préoccupations qu’il a pu avoir sont courantes car l’expatriation ne rime pas forcément avec une carrière anticipée par l’entreprise et toute tracée pour le salarié. Cependant, vous verrez que ces préoccupations peuvent être parfaitement surmontées.  En témoigne le récit de son expérience réussie.

Lorsque que Lionel m’a contactée, il avait l’impression d’« être dans un trou ». Il m’expliquait que jusqu’à présent, son entreprise l’avait toujours contacté pour lui proposer de nouveaux postes mais que là, pour la première fois, c’était « le calme plat » alors même que son contrat arrivait à terme. Il avait du mal à aborder ce sujet avec le management sur place par manque d’affinités et de communication mais aussi parce qu’il ne savait pas ce qu’il avait envie de faire par la suite. Son inquiétude était aggravée aussi par le fait qu’il n’avait pas été contacté par des chasseurs de tête depuis plusieurs mois.
Il sentait qu’il avait perdu en visibilité en interne et en externe.

Comment faire face à cette situation ? Comment s’y prendre ? Comment évoquer la suite en interne alors même qu’il était plein de doutes ? C’est dans cet état d’esprit que Lionel est venu vers moi. Il attendait que je lui montre comment prendre les choses en main pour piloter sa prochaine étape professionnelle dans l’entreprise. Voici comment j’ai aidé Lionel à reprendre le contrôle de la situation.

Pas à pas et de façon très méthodique, nous avons retracé ses étapes professionnelles. Cette première étape lui a permis de se rendre compte du fil directeur de sa carrière, de mettre en lumière ses forces, de voir ce qui le démarquait des autres et d’identifier ce qu’il aimait. Nous avons aussi travaillé sur ses valeurs, celles auxquelles il ne souhaitait pas renoncer. Lionel a alors compris comment il fonctionnait, ce qui était important pour lui depuis ses débuts et ce qu’il devait toujours rechercher dans ses postes pour être « aligné », « bon » et « convaincant ». La confiance en lui est revenue ; mieux encore, elle s’est installée.

Ensuite, nous avons poursuivi notre travail en élaborant le cahier des charges de son poste idéal. Extrêmement motivé par le fait d’avoir enfin une vision, un objectif, un projet, il était beaucoup plus énergique, plus solide. Nous avons aussi retravaillé son CV et sa communication. C’était important pour Lionel de se sentir « prêt et outillé » pour rebondir en externe si un jour il le fallait.

La troisième étape consistait à bâtir son plan d’actions en identifiant les personnes à approcher, les moments propices pour le faire et les messages à délivrer. Il a pu ainsi provoquer des entretiens que nous avons préparés ensemble. Et de fil en aiguille, les choses se sont accélérées : il s’est rendu visible en interne, ses messages ont bien été perçus et il a pu obtenir davantage d’informations sur les postes possibles. A l’issue de notre collaboration, Lionel avait identifié 2 postes dans la zone Asie et des discussions concrètes étaient en cours avec le DRH du Groupe.

En 3 mois et demi de collaboration, Lionel est redevenu confiant sur son avenir professionnel et à même de piloter seul son futur : « Aujourd’hui, Je suis devenu plus acteur de ma carrière. Je connais mes forces, je sais vers quels types de postes je veux aller et je sais en parler. Ma motivation se ressent, je me projette à nouveau en interne et je constate que mon entreprise est plus efficace pour gérer ma prochaine étape ».

Et vous, qu’attendez-vous pour être acteur de votre carrière ? C’est vraiment la clé pour des transitions réussies.

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.