Une mobilité interne se prépare et s’anticipe. Pour vous en convaincre et pour vous permettre de la réussir sans commettre de faux pas, j’ai interrogé une dizaine de professionnels RH de grands groupes à ce sujet. Ces derniers m’ont confié leurs meilleurs conseils pour favoriser votre évolution professionnelle et accélérer vos mobilités internes. Je vous présente dans cet article les 8 conseils que j’ai recensés auprès d’eux ; conseils que je partage complètement.

Conseil n°1 : Respectez les process de mobilité interne

Si vous travaillez dans un grand groupe, il existe certainement un processus de mobilité interne. Celui-ci vous impose des étapes à respecter, des éléments à fournir, des validations à obtenir… A l’unanimité, les DRH rappellent que la base est de le respecter. Ne pas suivre la démarche officielle écartera d’office votre candidature.

Enfin, ces étapes ont le mérite de mettre l’ensemble des collaborateurs sur un pied d’égalité. Elles apportent de la transparence sur le statut de votre candidature. Elles facilitent vos relances et le suivi de votre candidature.

Conseil n°2 : Soignez votre réseau

 Les personnes qui prendront la décision d’attribuer un poste ne vous connaîtront pas toujours. Par conséquent, au-delà de vos compétences, ils baseront leur jugement sur leur leurs ressentis et sur ce qu’ils auront entendu de vous. Soigner votre réseau en interne est donc absolument nécessaire pour vous démarquer. Comme le précise un des DRH interrogés : « autant pour les fonctions supports c’est intuitif, autant pour les autres, les commerciaux par exemple sont plus naturellement tournés vers l’externe ». Dans ces cas, il y a aura un véritable effort à faire au niveau du réseau interne.  Il est également conseillé d’entretenir un réseau à un niveau hiérarchique au-dessus du sien, à minima à un niveau décisionnaire, pour appuyer votre candidature le moment venu ou faire basculer un poste en votre faveur. 

Vous voulez reprendre contact avec votre réseau ? Suivez mes conseils ici : https://www.carolinedegrave.com/reprendre-contact-avec-son-reseau/

Je partage aussi avec vous ces 3 idées pour vous rendre plus visible dans votre entreprise : https://www.carolinedegrave.com/3-conseils-pour-etre-plus-visible/

Conseil n°3 : N’Envisagez une évolution que si vous avez performé sur votre poste

Tous les DRH interrogés sont formels. N’envisagez pas de mobilité interne (sous-entendu une promotion), si vous êtes en difficulté sur votre poste. Selon eux : « Il n’est pas question de déplacer un problème », « La demande n’aura aucune chance d’aboutir ». Vous devez pouvoir défendre un bilan positif sur votre poste actuel avant d’envisager une mobilité et prétendre à de nouvelles responsabilités. Rappelez-vous que le processus de mobilité interne reste un processus de recrutement à part entière avec des candidats en concurrence et une sélection des meilleurs profils pour chaque poste.

Conseil n°4 : Ayez une expérience à l’international ou une exposition internationale

Une étape à l’international est un accélérateur de carrière ! Le passage par l’étranger semble toujours beaucoup compter pour les entreprises. Les DRH parlent même « d’étape incontournable ». Si l’expatriation n’est pas possible, c’est la souplesse géographique qu’il faut envisager. Il existe des postes avec des voyages à l’étranger, ou des missions en commuting, qui permettent de cocher « la case internationale ». Ces missions permettent de vous exposer à d’autres cultures et à des changements de repères. C’est l’objectif recherché. La pratique de l’anglais a été citée comme « impérative ».

Conseil n°5 : Soyez ouvert à d’autres métiers

Pour accélérer votre évolution professionnelle, les DRH vous conseillent d’apporter plus d’agilité à votre parcours. Ils vous recommandent de ne pas uniquement vous concentrer sur le métier pour lequel vous avez été formé. Au contraire, changer de métier dans votre carrière peut apporter beaucoup de richesse à votre profil et favoriser sa dynamique. A condition, bien sûr, que ce soit cohérent avec votre parcours et vos objectifs. Parmi les DRH interrogés, certains d’entre eux avaient alterné des postes RH avec d’autres plus orientés « business ».  Ils savent donc à quel point ces expériences viennent enrichir un profil. Elles leur ont apporté une crédibilité supplémentaire, ont montré leur capacité d’adaptation et leur ont permis d’élargir leur réseau.

Conseil n°6 : Préparez vos entretiens internes

Les DRH sont unanimes : les entretiens de mobilité interne doivent être préparés de la même façon que si vous prospectiez dans une entreprise en externe. Ne les prenez pas à la légère et pensez à bien les préparer en amont. Vous serez jugé sur votre motivation, les résultats obtenus et l’analyse que vous faites de votre parcours. Montrez que vous pilotez votre carrière et que vous savez prendre du recul. Abordez l’entretien comme si vous étiez un candidat externe car, même en interne, vous ne serez pas le seul à convoiter le poste et vous serez mis en concurrence. Les DRH vous conseillent de vous investir pleinement pour chaque opportunité que vous allez poursuivre, d’exprimer votre motivation et de faire preuve de leadership tout au long de votre démarche de « recrutement. »

Je parle d’ailleurs de leadership et de mobilité interne dans cet article : https://www.carolinedegrave.com/avoir-du-leader-un-atout-pour-votre-mobilite/

Vous pouvez aussi consulter cet article « Réussir votre prochain entretien de mobilité ? Et si l’authenticité était votre meilleur atout ? » https://www.carolinedegrave.com/entretien-de-mobilite/ Vous trouverez des éléments de préparation.

Et également celui-ci : « les 3 points essentiels pour réussir vos entretiens en interne » https://www.carolinedegrave.com/3-points-a-retenir-si-vous-voulez-reussir-vos-entretiens-de-mobilite-interne/

Conseil n°7 : Relancez les équipes RH 

Les process facilitent le suivi de votre candidature. Cependant, les DRH vous conseillent d’être « acteurs » de votre mobilité. Osez relancer les équipes RH si votre candidature est trop lente.  Vous montrerez que vous êtes motivé et que vous suivez de près votre projet.  En l’absence de poste concret, co-construisez avec eux votre parcours. Allez les voir, discutez. Vous serez entendu surtout si vous savez vendre votre candidature et que vous avez en tête un projet. Même s’ils ont votre parcours en tête et que chacune de vos étapes sont renseignées dans leur système, gardez toujours votre CV actualisé et prêt à être envoyé. Une opportunité est vite arrivée ! Les DRH aiment aussi l’avoir lorsqu’ils se réunissent en comité carrière.

Voici un article qui pourrait vous servir « Votre DRH vous demande votre CV en urgence ? Voici comment réussir sa mise à jour » https://www.carolinedegrave.com/mobilite-cv/

Conseil n° 8 : Faite attention à votre image et à votre réputation

Pensez à soigner votre image, votre savoir-être et votre comportement de manière générale. A compétences égales, pour départager deux candidats, les décideurs préféreront confier le poste à une personne qui a toujours eu un comportement exemplaire dans l’entreprise et qui incarne pleinement le poste en jeu. Soignez également vos vêtements, votre attitude, votre photo associée à votre boîte mail ou à une messagerie instantanée. Les DRH vous conseillent de ne pas négliger votre profil Linkedin et les publications que vous faites sur ce réseau social.

J’aborde ici des conseils pour soigner votre apparence en entretien : https://www.carolinedegrave.com/entretiens-de-mobilite-pensez-aussi-a-votre-apparence/

Et enfin, personnellement je rajouterais ce conseil : rappelez-vous que votre employabilité se travaille dans la durée. N’attendez pas de vouloir changer de poste pour y penser. Dans cet article, je partage avec vous les moyens de la travailler en continu : https://www.carolinedegrave.com/conserver-son-employabilite/


Un grand Merci à Olivier RIO – MAN truck & Bus France, à Isis FRADET – PSA Chine, à Delphine GUILBERT – Auchan, et aux autres DRH et RRH interviewés.

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.