Si le burn-out est l’objet d’une prise de conscience, le bore-out ou l’ennui au travail ne l’est pas encore. Pourtant, ses conséquences peuvent mener à des états de stress et de souffrances tout aussi importants. Ce sujet tabou concernerait 32% des salariés européens (étudeSteptone, réalisée en 2008). Il est donc loin d’être anodin ! J’aborde ce sujet car il me tient à cœur. Dans mes accompagnements, je vois des personnes riches de compétences mais tristes de ne pas pouvoir contribuer comme elles le pourraient. Elles finissent par s’ennuyer terriblement. Si vous êtes confronté à cela, je vous donne aujourd’hui quelques pistes pour vous en sortir.

Pourquoi le bore out est tabou ?

Dans une société où le taux de chômage approche les 12%, il n’est pas politiquement correct d’avouer s’ennuyer au travail. En effet, vous risquez de vous retrouver confronté à l’incompréhension voire au dénigrement des autres qui considèrent que vous avez de la chance d’avoir un travail et un salaire ! Vous n’aurez à leurs yeux aucune raison de vous plaindre. C’est pour cette raison que les personnes souffrant d’un bore out n’osent pas en parler. Elles ont souvent honte d’avouer, à l’intérieur de l’entreprise comme à l’extérieur, (famille, amis…) qu’elles sont « inutiles » dans leur travail.

Pourquoi le bore out est dangereux ?

Pourtant le bore-out constitue bel et bien une souffrance dont les conséquences sont aussi négatives que le burn-out. L’ennui au travail peut conduire à une faible estime de soi et une perte de confiance. Démotivation, anxiété, isolement…La personne concernée se sent inutile et peut ainsi glisser lentement vers la dépression. Le manque de stimulation intellectuelle est très stressant et les personnes touchées peuvent le compenser par des habitudes addictives : tabac, alcool etc… Selon une étude anglaise intitulée « Bored to death », les salariés qui s’ennuient au travail présentent un risque deux à trois fois plus élevé d’accidents cardiovasculaires que ceux dont l’emploi est stimulant.

Quelles sont les causes d’un bore out ?

Elles sont multiples mais deux situations sont symptomatiques :
Une erreur de casting due à une mauvaise connaissance de soi ou une erreur de l’entreprise. La personne est en décalage avec son poste. Elle est surqualifiée pour la tâche qu’elle doit accomplir et finit donc par s’y ennuyer.
Une sortie à venir de l’entreprise. L’entreprise veut se séparer du collaborateur, les choses sont plus ou moins dites, et en conséquence lui confie de moins en moins de missions.

Quelle qu’en soit la raison, cette situation ne doit pas durer. Ne vous laissez pas vous enfermer dans l’ennui. Dès que les premiers signaux s’installent, soyez vigilants. Et s’ils perdurent, faites-vous aider !

Comment peut-on sortir d’un bore out ?

Il n’est pas aisé de se sortir de cette situation seul (e) car vous aurez besoin d’énergie, d’élan, de soutien et de méthode. Mais une fois que vous aurez demandé de l’aide, vous vous en sortirez. Je partage avec vous les principales étapes grâce auxquelles j’aide mes clients à s’en sortir.

1. Reprendre confiance en prenant la juste mesure du parcours

Prenez du recul. Considérez l’ensemble de votre parcours professionnel et retenez les résultats que vous avez obtenus ou permis. Reprenez bien conscience de toutes les compétences que vous avez. Nommez vos plus grandes forces. Renouez avec ce qui vous faisait vibrer et ressentez les émotions que cela vous procure. Petit à petit la confiance en vos capacités va se réinstaller, la motivation va revenir et l’espoir aussi. Réfléchissez également à ce que vous attendez de votre poste et à ce qui est important pour vous.

2. Analyser la situation

Comprenez pourquoi il y a eu à un moment donné cette cassure ou ce décalage. Mettez des mots dessus. Acceptez ce qu’il s’est passé que vous soyez responsable ou non. Décidez d’arrêter de culpabiliser pour préparer la suite. C’est sûrement l’étape la plus difficile mais elle est essentielle.

3. Définir une tactique et agir

Une fois ce travail effectué, il faut définir la meilleure stratégie pour sortir de cette situation : mobilité en interne, négociation de sortie, recherche d’un poste en externe, missions complémentaires… et passer à l’action. Dans cette étape, j’accompagne mes clients à communiquer avec leur hiérarchie de manière pertinente et percutante. Je les entraîne à formuler leur projet professionnel de manière à ce qu’il soit compris et entendu.

Il est primordial de dégager du temps dans votre agenda pour servir vos intérêts, retourner la situation à votre avantage et trouver la solution qui vous permettra d’avancer.

Vous souhaitez vous faire accompagner, en toute confidentialité ?

• Mes accompagnements Orientation, Mobilité Interne mais aussi Mobilité Externe (selon vos objectifs…) sont parfaitement adaptés !
• N’hésitez pas à me contacter si vous voulez en discuter plus concrètement : me contacter

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.