Quelle est votre attitude lors d’un entretien de mobilité interne ? Faites-vous partie de ceux qui veulent plaire à tout prix quitte à en faire trop ? Ou, au contraire, vous n’aimez pas cet exercice où vous avez le sentiment de devoir vous « vendre » en permanence. Dans les deux cas de figure, vous n’êtes ni naturel ni dans l’échange avec votre interlocuteur, pré requis pourtant indispensables pour réussir cette étape. Je vous invite aujourd’hui à oser être vous-même en entretien pour obtenir ce que vous souhaitez plus que tout : un poste en adéquation avec vos compétences et dans lequel vous serez épanoui. Etes-vous prêt à faire tomber le masque ? Voici 4 étapes pour y parvenir.

Osez être vous-même

C’est dans cet état d’esprit que vous devez aborder l’entretien. En effet, être soi-même est le prix à payer pour être choisi sur des missions ou des postes qui vous conviennent réellement. Quel est l’intérêt pour vous d’être sélectionné pour un poste où vous savez que vous ne serez pas totalement épanoui ? Osez être vous-même signifie, certes,que vous ne plairez pas à tout le monde mais les opportunités seront beaucoup plus alignées avec vos aspirations et votre personnalité. Il vaut mieux assurer votre carrière sur le long terme que de vous rassurer à court terme. Privilégiez la qualité des propositions à la quantité!

Parlez de vos réalisations avec authenticité

Vos interlocuteurs vont tester au cours de cet entretien vos compétences mais aussi votre motivation. Recruter un collaborateur motivé n’a pas de prix !Aussi, pour arriver à exprimer votre motivation en toute authenticité, vous devez d’abord valider que le poste vous intéresse vraiment. N’hésitez pas à poser des questions et à vous intéresser aux challenges de la mission. Ainsi, vous serez capable de faire le parallèle avec des challenges similaires que vous avez relevés ou parler de réalisations qui vous crédibiliseront. Vous n’aurez ainsi pas l’impression de vous vendre mais plutôt de parler de choses concrètes, réellement vécues,exprimées avec authenticité. Bien entendu, cela suppose que vous soyez bien clair sur votre parcours et vos réalisations majeures.

Soyez dans l’échange avec votre interlocuteur et établissez la relation

Dès le départ, cherchez à établir la relation avec votre interlocuteur. Celui-ci vous propose un café ? Vous en avez déjà pris 3? Acceptez-le quand même. Cela permettra de ne pas démarrer la réunion par un refus.Ce détour par la machine à café est aussi l’occasion de vous mettre à l’aise, d’avoir une discussion plus informelle avec votre interlocuteur et de démarrer dans de bonnes conditions. Car l’entretien, au-delà de son enjeu, reste un moment de partage. C’est par l’échange d’information que les deux parties vont mieux se connaitre et s’apprécier. Profitez-en pour valider pleinement que le poste vous convient : posez des questions, écoutez, commentez, échangez.Donnez les moyens à votre interlocuteur d’accéder à votre personnalité.

Mettez en avant vos spécificités

A parcours et profils équivalents, vous devez assumer votre différence pour émerger vis-à-vis des autres candidats. Pour y arriver, vous devez avoir une bonne connaissance de qui vous êtes et de ce qui vous rend unique. Réfléchissez en amont à votre unicité,à vos particularités professionnelles, à ce qui fait que sur ce poste précis, c’est vous qu’ils doivent prendre. Essayez de dépasser les arguments habituels pour trouver les adjectifs qui vous caractérisent vraiment. C’est ce qui fera pencher la balance en votre faveur.

Vous l’aurez compris, n’ayez pas peur d’être vous-même en entretien. Osez affirmer ce que vous avez fait, qui vous êtes, ce qui vous motive et ne cherchez pas à être choisi à tout prix… seulement s’il s’agit du meilleur poste pour vous !

 

 

 

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.