Pour les cadres expatriés, le mois de juillet marque souvent la transition entre deux postes. Cette période n’est pas à prendre à la légère. Sachez clôturer correctement le poste que vous quittez et aborder le prochain avec les bons réflexes ! C’est un passage important pour vous. C’est la fin d’une étape et le début d’une nouvelle qui va marquer les esprits de vos managers et collaborateurs. Je vous livre dans cet article quelques conseils pour réussir cette transition haut la main. Ils sont basés sur des faits observés et qui ont fonctionné.

Faites un bilan

Votre mission s’achève. Il est l’heure de faire un bilan avec votre manager. Je recommande toujours de conclure un poste en obtenant avec un vrai feedback (https://www.carolinedegrave.com/feedback-is-a-gift/). Vous devez avoir une idée claire de ce que votre manager a pensé de votre travail. C’est le moment également pour vous de vous exprimer et de le remercier. Vous terminez ainsi votre mission proprement avec des pistes concrètes d’évolution.

Dites au revoir à vos équipes

Il est important de dire au revoir aux équipes qui ont travaillé avec vous. Organisez un pot de départ et préparez un discours en prenant de la hauteur sur les années passées ensemble. Cet événement vous permettra de remercier vos équipes et d’entretenir l’image du « bon » manager qu’ils ont déjà de vous. Au-delà de cet événement, sachez garder contact avec les personnes que vous avez le plus appréciées. Vous les recroiserez sûrement. Elles font partie de votre réseau désormais.

Relisez votre lettre de nomination

Vous devez aussi, en parallèle, organiser votre arrivée dans votre prochain poste. Cela démarre dès la lettre de nomination ! Dans la mesure du possible, demandez à la relire avant qu’elle ne soit envoyée en interne. Elle doit valoriser votre parcours, vos résultats et vous rendre légitime dans votre prochain poste. Faites attention aussi à la photo qui figurera dessus. Elle doit être professionnelle et incarner votre position dans l’entreprise. Cette note sera lue attentivement par vos futures équipes et leur donnera déjà une image de vous. Et les perceptions comptent beaucoup comme vous le savez…

Rencontrez vos nouvelles équipes

Ne démarrez pas dans la précipitation. Prenez le temps de rencontrer vos équipes et de les écouter. Faites le point aussi avec l’ancien manager pour avoir son feedback sur les points forts et les points d’amélioration à apporter à votre nouvelle mission. Adoptez une attitude posée tout en commençant à insuffler votre style de management. Une nouvelle ère commence ! Un autre conseil : n’en faites pas trop avec votre précédente mission en expatriation et, de manière générale, avec tout ce que vous avez fait ou vécu à l’étranger, même si vous en êtes très fier. Vous pourriez agacer ou susciter de la jalousie. Restez humble et donnez uniquement des exemples qui peuvent être utiles à votre nouveau poste.

Faites un vrai break, profitez de l’été !

La meilleure façon de démarrer une nouvelle mission, c’est de s’accorder un vrai break. L’idéal ? Deux semaines…pas moins ! Vous avez besoin d’une vraie coupure et de vous ressourcer pour mieux démarrer votre nouveau poste. L’énergie est au cœur de la réussite de votre nouveau challenge.

 

 

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.